L’art de bien conseiller

Posted on

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Au Salon du Livre, Porte de Versailles, Paris, mars-avril 2010

Conseiller c’est indiquer quelque chose à quelqu’un comme étant préférable, plus avantageux. Conseiller est un art de tous les jours, un moteur qui fait bouger le monde. C’est aussi une banalité. Un enfant conseille son pair, il peut aussi conseiller son père. Pour un Père envers son enfant, c’est un devoir. Toute personne a besoin d’un conseil, le souffle d’un sage. Et la bouche d’un sage ne respire que conseils, heureux ceux qui le côtoient.

Toi aussi tu as, en toi, des conseils à prodiguer. Avant que quelqu’un n’ait confiance en toi pour te faire son conseiller, fais-toi toi-même confiance et commence à te conseiller. Forge ta personnalité. Cherche la sagesse, interroge la nature, elle t’en dire plus. Entre au fond de toi-même et pose-toi la question: qui suis-je? que vaux-je? Pose-toi aussi la question: Qui est cet individu à côté de moi? Que vaut-il? Comment vivre en harmonie (sans heurts), avec lui? Que dois-je faire? Comment dois-je le faire? Quand dois-je le faire? Où dois-je le faire? Pour le compte de qui? Il y a mille est une questions à aligner. En y répondant, tu es en train de te faire conseil. Si tu n’y vois pas clair et que tu as besoin d’une autre personne pour te guider, sache que cette autre personne est devenue ton conseiller, informel.

Qui n’a pas besoin de conseil? Personne, sauf l’idiot qui n’a pas le temps de tendre l’oreille. Mais le degré de besoin varie selon la personne, le statut social qu’il occupe et les responsabilités qui sont à sa charge. C’est ainsi que le chef de colline, par exemple, a une équipe de conseillers, comme le président de la République aussi. Parmi ces conseillers, il peut y avoir des conseillers proches et/ou directs de cette personne pivote, le chef. Leur rôle est prépondérant dans la personnalité de ce dernier. Selon que leurs conseils sont bons, et que le chef les prend au sérieux, il évolue en personnalité. Mon ancien chef aimait dire, ” Un chef doit tout savoir. Or, aucun chef ne peut tout savoir. Donc, il doit s’entourer des personnes qui savent tout.” Il sait ce que c’est un chef. Un chef doit s’entourer de conseillers multidisciplinaires.

Cependant, bien conseiller est un art, un secret. On a beau prodiguer de bons conseils, mais des fois, on peut en être victime. Combien perdent leurs postes ou emplois à cause des conseils qu’ils croyaient bons et excellents à donner à leurs chefs? Et certains ont même peur de cette fonction tandis que d’autres en tirent profit. Et moi je m’indignais. C’est ainsi que très récemment, un de mes grands pères, un sage que j’admire beaucoup et que je respecte, un ancien ministre et un ami à moi, me donna cette sagesse que je vous partage et je vous invite à y réfléchir sérieusement:

“L’art de bien conseiller, c’est de savoir deviner la pensée du chef”.

Qu’en dites-vous?

Diomède Mujojoma

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s