Mais Dieu rachètera mon âme de la puissance du schéol, car il me prendra avec lui.

Posted on

1’homme ne dure pas; il est semblable aux biches qui périssent.1e schéol, la mort est leur pasteur; le matin, les hommes droits dominent sur eux, et leur ombre se consumera au schéol, sans autre demeure.1a lumière.

1 Au maître de chant. Psaume des fils de Coré.
2 Ecoutez tous ceci, ô peuples; prêtez l’oreille vous tous habitants du monde,
3 hommes du commun et hommes de condition, ensemble riches et pauvres.
4 Ma bouche va faire entendre des paroles sages, et mon coeur a des pensées pleines de sens.
3 Je prête l’oreille aux sentences que Dieu m’inspire; j’explique mon énigme au son de la harpe.
6 Pourquoi craindrais-je aux jours du malheur, lorsque l’iniquité de mes persécuteurs m’assiège?
7 Eux qui mettent leur confiance dans leurs biens, leur gloire dans leurs grandes richesses!
8 Un homme ne peut racheter son frère, ni payer à Dieu sa rançon.
9 Le rachat de leur vie est trop cher; il est à jamais impossible,
10 pour qu’il vive éternellement, et qu il ne voie jamais la fosse.
11 Non, il la verra; les sages meurent; l’insensé et le stupide périssent également, laissant à d’autres leurs biens.
12 Ils s’imaginent que leurs maisons seront éternelles; que leurs demeures subsisteront d’âge en âge, et ils donnent leurs noms à leurs domaines.
13 Mais, même dans sa splendeur,
14 Tel est leur sort, à ces hommes si confiants, et à ceux qui les suivent en approuvant leurs discours. – Séla.
15 Comme un troupeau, ils sont poussés dans
16 Mais Dieu rachètera mon âme de la puissance du schéol, car il me prendra avec lui. – Séla.
17 Ne crains donc pas, quand un homme s’enrichit, quand s’accroit l’opulence de sa maison.
18 Car il n’emportera rien à sa mort, son opulence ne descendra pas avec lui.
19 II aura beau s’estimer heureux pendant sa vie; on aura beau te louer des jouissances que tu te donnes:
20 Tu iras rejoindre la génération de tes pères, qui jamais ne reverront
21 L’homme, même dans sa splendeur, ne comprend pas, il est semblable aux bêtes qui périssent.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s